« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

My name is Nobody

Rythme sourd
Au sommet d'une tour
Qui peut savoir
Ce qui se passe le soir
Au fond de mes vers
De ce cœur humain
Trop souvent solitaire
Blotti dans ce coffre ancien
Qui s'illumine et s'éteint
Comme un phare sans tain
Qui a le droit de savoir
Que je me cache dans le noir

Nobody Nobody
Nobody Nobody
We do not know
We shall not know

Il y a probablement quelqu'un
Quelqu’un d’inhumain
Qui m'a tué
Puis s'en est allé
Hors du monde
Flirter les ondes
Du silence de la nuit
Sans quitter son fusil
Je ferme les yeux
Pour la continuité du noir
La perpétuité du désespoir
Où je sombre miséreux

Personne personne
Personne personne
L'on ne sait pas
L'on ne saura pas


*

Illustration d'après http://pinturastrisot.blogspot.fr/

18 commentaires:

  1. Moi je sais que c'est bien quelqu'un qui écrit de tels écrits prenants.

    Coup de coeur

    Eden

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, une mise en matière que j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. galateabelgajuillet 26, 2013

    attention aux requins !

    RépondreSupprimer
  4. DaliaEceterajuillet 27, 2013

    La solitude permet de faire le point avec soi-même si elle est passagère ou contrôlée... Sinon la peinture ne sèchera pas comme tous ces coléoptères qui roulent leurs merdes pour la bouffer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous parlez de ceux qui s'enduisent de vers inutiles pour paraître... Donc pour ne pas être Nobody !

      Supprimer
  5. on ne saura jamais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La peinture est une cérémonie en solitude...

      Supprimer
  6. Beau et sombre...

    "Nobody" knows...

    Amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai pour une fois... Personne ! Dommage qu'Ulysse ai déjà dis cela avant vous, où est le scoop !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le scoop est derrière la soucoupe volante il y a Ulysse qui est le roi d'Ithaque c'est celui là qui a inventé le cheval de Troie ce fameux virus informatique qui rend aveugle les cyclopes sans doute et les brebis elles sont déjà sur le pieu bref mon chien s'appelle Hermès un berger des Pyrénées ne pas confondre avec la balise Argos l'autre chien d'avalanche celui d'Eumée moi cette odeur et voilà Télémaque Pénélope ha le téléphone sonne là Pénélope retrouve le sourire seuls elle et Ulysse connaissent ce lit si particulier cela ne fait aucun doute l'homme en face d'elle est bien Nobody it's me !

      Supprimer
    2. Je reviens pour conclure...
      Faut-il faire table rase du passé pour mieux céder aux sirènes de la nouveauté ? La nouveauté n'est-elle finalement qu'un éternel recommencement ?

      Supprimer
  8. Tu as raison de te cacher, mais fait gaffe, il y a les oreilles qui dépassent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disciple a un problème de ratio digital... Il ne te reste plus qu'à pratiquer des chinoiseries... Ou de jongler avec ses ombres pour faire croire !

      Supprimer
  9. nobody has a name. and that is not anybody.

    dark...

    valérie

    RépondreSupprimer
  10. Qui a le droit de savoir
    Que je me cache dans le noir ?

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »