« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Bernard l’oiseau n'est plus dans son assiette

Je ne prendrai plus d'auto stoppeuse
Juste les yeux de son sac à dos
Et les lèvres de son pouce
Je ne prendrai plus le train
Juste un rail de temps en temps
Pour voyager en première classe
Je ne prendrai plus l’avion
Juste sa queue pour m’envoyer en l’air
Sans prendre froid
Et ses ailes pour revenir en arrière
Histoire d’atterrir au bon endroit
Je ne prendrai plus les ascenseurs
Juste les escaliers par solidarité
Je ne prendrai plus mon pied
Juste les deux pour abolir la jalousie
Je ne prendrai plus l’impasse des pas perdus
Je ne prendrai plus le métro
Pour aller au zoo
Pour ne plus être en retard
Je ne prendrai plus de bains
Pour faire plaisir à mes vers
Juste sa mousse au chocolat
Noir car le blanc m’écœure
Je ne prendrai plus de beurre
Juste son emballage
Pour rentrer sans payer
Ni déranger les urgences
Gorgées de bobos imaginaires
Je prendrai plus de salades en entrée
Pour finir tranquillement mon dessert
Et de viande rouge
Les ruminants seront contents
Je prendrai plus mes rêves
Pour des réalités
Bien qu’une solution
Pour imprimer ses pensées en 3D
A vu le jour au Chili
Sans con ni carne
Je ne prendrai plus de flageolet
Pour éviter ma place au balcon
Et de contempler un Soulage
Rue Pablo Pic’assiette

Il est l’heure de fermer ce volet
Les tourterelles sont muettes
Et plus de panique en cuisine
« Je ne prendrai plus »
Mes vers pour des somnifères
Je prendrai juste le temps
De vous rappeler qu’il est possible
De transformer ses rêves en objets réels
Même si vos cauchemars resteront devant vous
Car Enrico le perroquet de l’Elysée
Bégaiera toujours avec ses sondages
Vous lui proposerez
Tiens v’la mon emballage et mes impôts
Et vous lui rajouterez
De toute façon je n’ai plus de beurre
Juste des épinards en branche
De chez Picard façon Bernard L’oiseau

*

L'oiseau depuis est parti mais sa plume cuisine toujours

http://www.youtube.com/watch?v=xRujsoYMEuY




24 commentaires:

  1. Car Enrico le perroquet de l’Élysée
    Bégaiera toujours

    C'est dans son contrat de travail !

    RépondreSupprimer
  2. ... des somnifères et close est l'affaire
    sourire
    b journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne continuation
      Paix gloire amour et beauté

      Supprimer
  3. Si l'imprimante 3D peut reproduire vos rêves
    Elle peut aussi reproduire des armes...

    Il y a toujours le mal qui rattrape le bien !

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Passage éclair parfois il coince comme les fermetures dominicales... Et si on fermait aussi les églises !

      Supprimer
  5. Satire même sur les oiseaux morts
    Mais sommes nous pas déjà tous mort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut lire ce texte en 3D... Comme souvent.

      Supprimer
  6. je ne lirai plus james
    mais comment m'en empêcher ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En changeant d'année
      et c'est une histoire
      de quelques jours

      Supprimer
  7. Pas mal, pas mal du tout, j'ai relu ce loufoque et j'ai bien ri sur pas mal de passages. Ben ! Mon vieux tu vas être fiché en tant qu'être exceptionnel.
    Moi je ne prendrai plus des vessies pour des lanternes. Tu vois...On fait partie de ces êtres qui sortent de l'ordinaire.
    Bien amicalement ODE 31 - 17
    Je ne suis pas l'oiseau de ton texte, mais comme je suis un peu fébrile, je ne suis quand même pas dans mon assiette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par delà l'humour Bernard Loiseau était un grand chef cuisinier étoilé qui s'est suicidé à cause de ses étoiles. Je ne traite pas du sujet, je me sers juste de la folie que cela peut entrainer lorsque l'on est à bout et que l'on nous demande encore de courir si l'on ne veut pas mourir... Bref ! Il y a de la perversité narcissique !
      Un point sur l'affaire si cela vous intéresse
      Mais le problème est la légitimité ! On le voit à tous les niveaux, même ici... Alors je ne prendrai plus mon pied, juste les deux pour abolir la jalousie !

      Supprimer
  8. Un texte pour fou averti. Ça me va, je le suis.
    J'aime le délire de ce poème, surtout le 1er tiers ensuite la partie culinaire me va moins. Question de goût, bien sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le cul-linéaire n'est pas une ligne droite, une soupe à l'oseille ou une cuillère en bois abordé d'une manière symétriquement louche
      C'est juste quelques recettes de vieilles hémorroïdes satiriques et faciles à saisir, histoire d'un sondage pour ne pas mourir avant d'avoir fini l'indigestion net imposable de maître Enrico... Qui, sur un arbre perché détient dans son assiette vide un pois chiche, ce n'est pas de bol pour nos épinards
      Au suivant... Borl'eau avez-vous pied car votre éléphant bégaie lui aussi... C'est mal parti !

      Supprimer
  9. D'ingénieuses associations d'images & images plutôt drôles qui font bien sourire.
    Catherine

    RépondreSupprimer
  10. je ne dirai pas de louanges
    juste que cela m'a bien plu...
    je ne prendrai pas le temps de te citer avec plaisir
    je dirai juste que cette manière d'écrire me convient très bien et que chaque vers suivant réveille ma curiosité. Au plaisir de te lire.. Ca déborde de sentiments, d'images, d'allusions ...je ne dirai pas plus... toute la réalité de notre présent défile... je dis juste que cela m'a plu énormément -
    Amitiés - Solweig

    RépondreSupprimer
  11. Je passe souvent vous lire en silence, pas aujourd'hui ...
    Emue de votre hommage à Bernard Loiseau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci... oui l'oiseau est une victime d'un système incompatible face à la liberté

      Supprimer
  12. Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment...
    Et puis Ségolène n'est-elle pas l'entremetteuse de cet imbroglio, Julie a soutenu Ségo puis François... Julie était dans l'ombre de Valérie prête à bondir... François est un chaud lapin qui tue le chasseur avant d'avoir sa peau... Attention au méchant loup ! Bref

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais... Chaque homme à sa façon de voir son élévation...

      Supprimer
  13. Zoe-Pivers-janvier 13, 2014

    J'en reprendrais bien encore un peu, moi... :)
    Belle soirée
    Zoé

    RépondreSupprimer
  14. johnkerberejanvier 13, 2014

    non le bernard n'est plus dans son assiette!!!


    Il bouffe les pissenlits par la racine!!!rires

    bonne fin de NOEL

    BFDS

    jk

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »