« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mardi

Silence ! Moteur, ça tourne…

Les bras diaphanes comme une fleur sans pétales,
Elle contemple les murs sombres de son palais
Un cimetière juif, quelques vaches à lait,
Le baiser expiré d’une carte postale,

Des souvenirs d’un été aux heures fatales,
Passant d’un coup de cœur à un coup de balai...
Elle rêve encore à ce lac aux tendres galets,
À lui qui est loin de sa frontière natale.

Riche de larmes, elle reste sur ses gardes
Mains crispées sur ses maigres valises, hagarde
Le temps crie sur son visage, attend le moment

La libération, les retrouvailles, l’amour...
Une voix s’élève. Chérie ! Les contre-jours !
Recommençons... Avant qu’elle quitte mon champ !

11 commentaires:

  1. tendre amour
    le baiser expiré d'une carte postale

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'art poétique n'est pas juste un alignement de jolis mots...
      Bref sinon il manque le timbre de sa voix...

      Supprimer
    2. oui mais en lisant on l'entend

      Supprimer
    3. C'est bien on capte les mêmes ondes... Les plus belles

      Supprimer
  2. Merci James
    Une belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Passage éclair
      Au chocolat c'est ceux que je préfère

      Supprimer
  3. un cimetière juif quelques vaches à lait
    la juxtaposition est très forte et terrible

    passant d'un coup de cœur à un coup de balai
    mon Dieu comme cela me fait mal
    ce n'est que cela la vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on lit de près
      en comprenant ses vers
      La tige supporte mieux
      Ses pétales morts

      Supprimer
    2. lire et relire sans cesse et à chaque fois de nouvelles clés apparaissent

      Supprimer
  4. Un amour loufoque et tendre peut être mais qui cache des blessures mal cicatrisées !
    Amities !
    Marc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu l'aveugle... Ne rien voir arrange pour éviter de se mouiller ou se brûler les ailes... Et puis les histoires sont toujours derrières nous !

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »