« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Mélange des genres

Dans le ciel fossoyeur
Un cadavre de nuage
Se déchire sur les draps
Comme la plume d'un ange désolé
Efféminé à l’excès

Étrange

Mélange des genres
Vallon des brumes
Chariot de feu
La fourche en fer et d'envie
Dégrafe les pores de sa peau
Charrie des pelotes de pluie
Et la suintante cicatrice
Nue tremble

Troublant

Un vieux rond-de-cuir
Curieux pèlerin
Va et vient dans le marais
Olisbos agonisant
La fièvre féline vrombissante
S'épuise avec
Et sa dentelle
Scarifiée par la griffe électrique
Vibre dans les prières
D'un chapelet de nuages
Chevalier du ciel
Artiste de l’amour
L’amant crie paradis à la salope
Que son péché l’a tué

Dans le ciel fossoyeur
Un cadavre de nuage
Se déchire sur les draps
Comme la plume d'un ange désolé
Efféminé à l’excès

Étrange
Mélange des genres


29 commentaires:

  1. étrange
    et le ciel est en bas
    plein de cadavres bleus

    j'aime les pelotes de pluie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai plus envie de me justifier
      Juste de vivre et d'écrire

      Supprimer
    2. avant de te lire c'est ce que j'allais t'écrire
      je n'ai pas à me justifier
      juste vivre et écrire

      Supprimer
  2. "Comme la plume d'un ange désolé "
    une douce soirée James

    RépondreSupprimer
  3. Alphonse Viregacnovembre 09, 2013

    Comme quoi la poésie peut faire office de sac de sable, je veux dire que ça cogne ça dégage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Éclaire moi sur l'office de sac de sable. Car le cadavre n'a pas saisi tous les nuages !
      Ok (sac de sable = boxe)... Oui mais tous les déménagement ne vont au ciel l'oeil au beurre blanc, et heureusement, il y a déjà assez d'embouteillage sur terre avec le commun des mortels. Laissons les se battre avec l'oeil au beurre noir... Et les plumes du corbeau, je préfère celles des anges et démons, quoique tout s'envole

      Supprimer
  4. Alphonse Viregacnovembre 09, 2013

    j'veux dire que ça m'a plu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça m'a plu oui j'ai saisi la plume au vol

      Supprimer
  5. Moi aussi ça me plait

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour

    j'ai aimé les deux premières strophes et leurs métaphores, moins les suivantes mais ma lecture fut agréable.

    bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Les méandres du cerveau sont capables de créer un mélange des genres surprenant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lâcher prise et la gangue des mots nous révèle une pépite (parfois)

      Supprimer
  8. Alphonse BLAISE.novembre 11, 2013

    "Dans le ciel fossoyeur
    Un cadavre de nuage
    Se déchire sur les draps
    Comme la plume d'un ange désolé
    Efféminé à l’excès "...

    J'aime ces images...

    Merci...Alex

    RépondreSupprimer
  9. Etrange et troublant mélange des genres
    ils se retrouvent unis
    dans la même cruche
    passés l'un puis l'autre
    par la même passoire
    celle-ci n'a même pas fait le tri
    et si cette histoire n'a ni tête ni queue
    c'est parce qu'elle vient d'un pays
    dénommé Belgique
    là ou vivent des plumes
    que vous vous disiez cruches
    mais cruches comme elles-sont
    elles prennent la peine
    dans la douceur de la nuit
    de lire un poème
    de celle qui cruche vous nommait

    un post s'est envolé
    du plat pays qui est mien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des plumes plus propices
      Aux rayonnements de la baudruche...
      Alors, goûtes encore à mes épices,
      Et dans la nuit, tu t'envoleras
      Vers une nouvelle ruche
      En écorce d'arbre ; si, tu verras !
      Celle qui accepte les cruches
      De vers à bois, ouaf ! alléluia...

      Supprimer
    2. S'il te prend en un moment propice
      l'idée de lire l'un des deux genres que mon clavier produit
      paroles pleurs ou mots rire
      la cruche ne le fut qu'un instant
      mais c'est seul cet instant que le monde intéresse
      les temps sont durs aujourd'hui
      pour toutes les plumes du monde
      mais ce fut sans doute le cas depuis toujours
      humain il est et tel il fut hier et avant-hier

      Bien à toi
      Chantal,
      de Belgique

      Supprimer
    3. Ce n'est pas une multitude de votes ou de commentaires, mais la persévérance, qui fait les grandes œuvres...
      Attention quand même si l’erreur est humaine persévérer c'est diabolique... Donc le juste milieu en corrigeant le cap lorsqu'il y a un doute ou un vent moins doux permet de ne pas sombrer dans la mégalomanie et autres entorses cérébrales. Ce prendre la tête sur deux jambes qui marchent sous le soleil c'est voir la nuit en plein jour.

      Supprimer
  10. Mélange façon James

    j'aime assez ce ton badin !sourire

    belle journée James

    Amitié

    Perle des îles

    RépondreSupprimer
  11. c'est un peu triste comme mélange des genres , quoi que réel dans la nature

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La nature et les choses ne s'accordent pas toujours... C'est ce qui rend la vie fascinante, car seul l'homme peut modifier l'ordre établi...

      Supprimer
  12. Inspiration baroque des genres en bonne compagnie avec la badinerie de BACH !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La musique et les vers
      Bach rock et compagnie
      tout s'assemble

      Supprimer
  13. hel a eu un coup de cœur pour Mélange des genres.

    RépondreSupprimer
  14. hel a noté Mélange des genres.

    RépondreSupprimer
  15. « Pour du mélange, c'est du mélange... Etrange ! De la vraie poésie : cristalline musique ! Bravo ! »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour reprendre Paul Klee... La clarté de mon âme cristalline, parfois, était çà et là trouble de souffle, mes tours, parfois enveloppées de nuées...

      Supprimer
  16. mohrag a noté Mélange des genres.

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »