« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mardi

Insomnie amoureuse

L’amour est trop lourd
Pour ne pas forger l'inspiration
Jusqu'à imprégner l'essentiel

Aujourd’hui
J’ai vu quelques flocons s’isoler sur les crocus
Et certains pétales ne pas résister au vent
Du sentier qui descend de mon lit
Jusqu'à l'escarpement de la chair
Je contemple
Je contemple en cette nuit de printemps
La beauté apaisée
D’une insomnie amoureuse

Plus tu désires le sommeil
Plus joyeuse est encore la vie
La bruine mouillée s’éternise sur la baie vitrée
L’épais tissu de la nuit
Me pénètre la poitrine
Déterre donc déterre ce que fut la vie
Déterre donc ce qu’elle pourrait être encore
La bruine s’éternise sur le champ de crocus

Ah seulement
Dormir
Dormir
Mais toujours
Quelqu’un viendra nous aimer



20 commentaires:

  1. C'est beau
    Merci James
    Une douce soirée

    RépondreSupprimer
  2. perlenoireavril 22, 2014

    Superbe lecture

    Merci James
    Joyeuses Pâques poète

    Bise de St Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention à l'Ermite de Saint Gilles
      il est qualifié saint auxiliator
      dans le domaine de l'épilepsie
      la folie
      la stérilité
      et la possession démoniaque
      le retour va être difficile
      sauf pour la poésie
      Dieu merci
      elle ne prend pas la pillule

      Supprimer
  3. Bonjour,

    Cette nuit d'insomnie t'a inspiré un bel écrit !

    Amitiés

    Leïla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec mon nombril ma poésie est ma plus belle cicatrice
      elle me rappelle que j'étais attaché à l'amour avant de vivre

      Supprimer
  4. sous l’épais tissu de la nuit

    bellement dit

    sourire

    b soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a de l'idée sous la fourrure...
      L'homme de " tromignon " invente...

      Supprimer
  5. Je viens te dire...Merci pour ce beau poème
    Bonne nuit!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie que le déplacement soit payant lol

      Supprimer
  6. mesange-nirvanaavril 22, 2014

    Ciel ! Comme c'est beau... Une écriture raffinée et soignée.
    C'est s'endormir imprégné d'effluves suaves et délicats que de plonger dans cette poésie !

    Merci du partage, et de votre attention pour mes textes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le temps passe trop vite pas le temps de commenter...

      Supprimer
  7. Michèle Poulainavril 23, 2014

    tout simplement :je trouve ce texte magnifique!

    RépondreSupprimer
  8. Probst Chantalavril 23, 2014

    La nuit vous inspire... Très beau.

    RépondreSupprimer
  9. L'insomniaque que je suis et l'amoureux que je fus admirent la composition... Tandis que "La bruine mouillée s’éternise sur la baie vitrée" (beau vers). belle insomnie que voilà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jacou... Merci pour l'appréciation et puis la poésie n'est-ce pas le contact une appréciation des différences...

      Supprimer
  10. Un texte comme je les aime, fluide, sans grandiloquence inutile, mais qui exprime votre esprit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Errant... je ne rajoute pas grand chose j'exfolie juste ce que j'ai en trop... Enfin si on peut dire.

      Supprimer
  11. MARIE L.mai 05, 2014

    Encore un de tes murmures un de tes soupirs magnifiquement donnés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MARIE L.... La fin aspire comme inspire pour aller plus loin

      Supprimer
  12. CocoDivinemai 22, 2014

    Du sentier qui descend de mon lit
    Jusqu'à l'escarpement de la chair : ces deux vers sont fort jolis.

    Merci pour ce joli texte,

    Coco...

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »