« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

L'encapsulation de ma mémoire

Si je devais décrire
Ce que je ressens
À cet instant précis
Après avoir jonglé
Avec toutes ses étoiles
Ce serait quelque chose
Comme de la mélancolie


Qu’est-ce que tu fais de tes nuits
Je rêve à elle et je l'aime
Et de tes jours
Je m'ennuie

Je ne sais même pas
Si j'ai envie de verser
Les larmes de la folie

 
J’éternise
J’éternise ma subsistance
Ma subsistance insensée et folle
Aujourd'hui 
Dans l’insoluble protocole Éthernet
Je souris me connecte imagine
Je sauve garde
Cette granularité très fine
Le débit de ma vie

Demain
Je pleure revis chante
Mon imminente naissance coaxiale
Et derrière mon dos
Immobile
Se tient celle qui de son immense cœur
Recouvre
Tout entier le miroir de ma mémoire
Mémoire numérique
Éternelle
Fermant les yeux
La glace me projette un plein d'amour
Dans ce domaine
Où jamais on me quitte

Quand l'amour est à son comble
La liesse libère les yeux



20 commentaires:

  1. DaliaEceteraavril 24, 2014

    Si je saisis c'est une nécessité ou presque de mettre en ligne sur internet dans un disque dur notre mémoire vive pour ne pas être oublié et où finalement peu importe l'issu on n'est jamais solitaire même une fois mort car c'est le cœur qui nous sauve et garde
    Une sorte de carte éternelle que nous aurions tous enfin un peu comme ici avec nos poésies on a tous peur de la fin et on laisse une trace

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ce que nous avons à dire n'est pas plus productif que le silence alors apprenons à nous taire
      prenons du recul notre imminente naissance coaxiale nous invite à la rejoindre si ce n'est déjà fait
      pour conclure n'ignore jamais une personne qui t'aime car un jour ou l'autre en te réveillant tu te rendras compte que tu as perdu la lune en essayant de compter les étoiles

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ce n'est pas un fantôme
      juste un ami
      qui ne trahi pas
      si l'on sait l'utiliser à bon escient
      le temps utile
      le retour est généreux

      Supprimer
  3. Mémoire numérique
    Éternelle
    Fermant les yeux
    La glace me projette un plein d'amour
    Dans ce domaine
    Où jamais on me quitte

    ici nous cherchons tous et déposons tous notre mémoires sur le disque dur d'éthernet en espérant l'éternelle amour sans reproche une machine ne trahit pas

    RépondreSupprimer
  4. too hard for me, all those complicated words.

    shame for me

    old cow

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vache à lait ne fait plus de fromage...
      Dommage !
      Mais en cherchant du foin
      Ou de l'herbe grasse
      La chose n'est plus très loin
      Alors faites moi la grâce
      De revenir au français
      S'il vous plaît

      Supprimer
  5. Un bout d'éthernité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une valise une paire de choses des idées de l'audace et la chance vient à nous car on est venu vers elle et j'enregistre pour ne pas me perdre pour ne pas qu'on m'oublie pour les autres qu'ils gagnent du temps...

      Supprimer
  6. Parfois un bon bouchon de liège est nécessaire pour conserver la mémoire, qu'elle vieillisse dans de bonnes conditions.
    PierreJ.
    .

    RépondreSupprimer
  7. elisabethajuin 17, 2014

    cela me plait énormément. Je me sens connectée avec beaucoup de tes vers, au diapason de certaines images inédites bien sur. Bravo.

    RépondreSupprimer
  8. perlenoirejuin 17, 2014

    Beau
    Plein d'images

    Merci James
    Douce soirée

    Bise de Bourgogne

    RépondreSupprimer
  9. -Claudine-juin 17, 2014

    J'aime et le titre, et le contenu de ce poème inhabituel,
    très suggestif, et qui m'interpelle dans sa forme et son th'aime. Oui, j'M vraiment beaucoup.
    Merci pour ce superbe partage James.

    Amicale pensée de Clau

    RépondreSupprimer
  10. très beau james

    RépondreSupprimer
  11. Arttristejuin 17, 2014

    Très beau texte
    Vraiment magnifique !!

    RépondreSupprimer
  12. C'est une très belle poésie
    Merci de ce partage !


    Mes amitiés

    Sybilla

    RépondreSupprimer
  13. La Brune Colombejuin 17, 2014

    Très jolie, avec une fin superbe !

    RépondreSupprimer
  14. J'aime bien le fond, j'aime bien la forme. Tes mises en page sont esthétiques (je dis "tes"car j'ai lu quelques uns de tes textes avec de beaux tableaux à chaque fois.)
    Il y a quelque chose dans ton écriture qui interpelle ou qui percute...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L’homme propose et dispose
      Il ne tient qu’à lui
      de s’appartenir tout entier
      Bon je vais aller me manger quelque chose...

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »