« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

dimanche

S.O.S boite noire

À toi
Perdu dans les limbes du pacifique
Je t'envoie un peu d'herbe de Provence
Pour le mélanger à ton tabac
Et la fumée s'envole parfumer ma volonté céleste
Chance
Tu n'as plus peur de rien
Dans le trouble des anneaux du temps
Et te faufiles à l'intérieur
Faire du Hula-Hoop

Est inscrit sur la boîte noire en fer blanc
Tabac de Provence Made For Pleasure
Curieux mes yeux glissent à l’intérieur
Et dans le fond je lis un premier message

Quelque part petit papillon aux nuits fragiles
Souhaiterait que la vie des hommes
Dépende de leurs actes et vies passés

Et l'éventail s'ouvre

Quelque part ton regard en attente sur le quai
Aimerait qu’il traverse le mien une dernière fois

Quelque part sur la vague un bateau en détresse
Imagine un homme à voile qui viendrait le sauver

Quelque part des hommes et des femmes
Sont emprisonnés pour une cause incertaine
Il faut que tu réagisses

Quelque part ton sourire pour quelqu'un
Et ce n'est pas le même qu'hier

Quelque part sur la lune mon âme s'endort en paix
Te souhaite bonne nuit
Pendant que mes mots s'échappent au fond de l'Astral

Quelque part tes doigts sur mes cordes lyriques
Te chantent une dernière mélodie d’amour

Quelque part je ne sais pas je ne sais plus
Combattez frères et sœurs
Mais la vraie vie n'est pas ici

Quelque part plus loin tu ne sais pas tu ne sais plus
Et ce malheur dans mes artères
Qui font planer ma tête en l'air
Me rend fou

Quelque part je reviendrai
On ne s’est jamais revu


15 commentaires:

  1. guillemetteavril 06, 2014

    james tu es en train de laisser passer ta vraie nature dans les sous-bois de la parole
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hula-Hoop barba truc... Heu ! Non ce n'est pas la bonne formule...

      Supprimer
  2. perlenoireavril 07, 2014

    Avion en détresse
    J'arrive! sourire

    Pas le droit de s'écraser pilote on assure!

    Belle lecture du James
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le seul pilote que je maîtrise à la taille d'un stylo...

      Supprimer
    2. perlenoireavril 07, 2014

      Un stylo qui se débrouille pas mal!
      Bonne journée James

      Amitié
      A

      Supprimer
  3. ROLLANDPOEMEavril 07, 2014

    La fumée a donné de bien belles idées à la volonté céleste, dommage elles se réaliseront ailleurs que sur la Terre.
    J'ai aimé cette poésie du désespoir.
    Rolland

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jusqu'au bout il y a quelque chose et après... On imagine !
      L'imagination la clé du bonheur...

      Supprimer
  4. Quelque part je reviendrai
    On ne s’est jamais revu

    La vie est injusute

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas moyen de contenter
      ceux qui veulent savoir
      le pourquoi des pourquoi

      Supprimer
  5. doucevagueavril 07, 2014

    Au-delà du message d'amitié envoyé à ces âmes perdues... et à la boîte noire ...parfois il y a des regards en attente qui espèrent croiser un regard pour la première fois... au fond de l'océan... sur un quai... sur un ponton... une dernière fois

    je reviendrai relire, merci James

    amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
  6. Très jolie réflexion sur les hasards de la vie,
    des rencontres ajournées et surtout sur
    la folie des hommes.
    J'ai beaucoup aimé la pudeur des sentiments
    exprimés.

    Amitiés

    RépondreSupprimer
  7. Chapeau.
    J'ai vraiment bien aimé. C'est cosmique !

    RépondreSupprimer
  8. Il y a du coffre. Et du sang. J'aime beaucoup, peut être parce que ça vibre. Merci.

    RépondreSupprimer
  9. Un poème créatif que j'ai aimé lire!



    Sybilla

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »