« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Fanfoué n’est pas un enfoiré ni un poisson d'avril

Écrire de la poésie
C'est la fluidité d'une rencontre
Entre soi et le monde
Ce besoin naturel d'extraire
D'accoucher son imagination
Sur le serpent de notre vie
À travers les champs habités
De nos peurs ou de nos bonheurs
C’est comme regarder couler l’eau d’une rivière
On a l'impression que c'est toujours la même
Et pourtant ce n'est pas la même
Elle change selon la lumière le temps les saisons
Selon l’amour et la sincérité qu’on lui porte
Elle naît du ventre
Coule dans le creux d’une faille
Et finit sa vie dans l’océan
Avec ses sœurs
Pour repartir dans l’éther
Renaître ailleurs

 Il y a parfois des accouchements qui arrosent cette rivière
Pendant que nos jardins sèches
On les appelle les sages-femmes de la politique

Et il y a cette histoire
On raconte que les farfadets
Cachent leurs trésors
Dans le creux des chênes
Au pied des arcs-en-ciel
Et puis un jour
Un caveur spécialiste de la truffe noire du Périgord
Un membre éminent du petit peuple
Accompagne Fanfoué son cochon rose sur l'autoroute
Rejoindre en Bretagne un druide au bonnet rouge
Pour parler de la pluie et du beau temps
Partager un peu de son trésor vivant
Lorsqu'il arrive devant un gigantesque bouchon
Un gendarme coiffé d’un bicorne frappe à ses lunettes
Fanfoué la queue en tirebouchon baisse les vitres et grouine
Que se passe-t-il
Des cochons de l’espace Schengen ont pris deux Ronds de Sorcières
Christiane et Cécile de la Forêt des Promesses en otage
Ils réclament cents millions d'Euros
Ou l’équivalent de leur poids
En truffes blanches et noires
Elles doivent être habillées d’un beau péridium
Et de belles marbrures
Les chinois en raffolent
Sinon ils les arrosent d'essence
Et y mettent le feu
Alors vous comprenez
On demande à chaque cochon rose
S’ils veulent faire un don
Mais c’est horrible s’exclame Fanfoué
Et les autres cochons donnent combien
Le gendarme répond
De deux à dix litres
Selon les moyens de leur tirelire
Mon Dieu s’étouffe Fanfoué
Désolé mais j’ai perdu mon Manuel
Et je n’ai plus un rond

 La moralité de l’histoire
Fanfoué n’est pas un enfoiré
Ni une allumette politique f(r)iction

« Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que porc et truie. »

28 commentaires:

  1. -melodie-rebelle-mars 31, 2014

    Prems... « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que porc et truie. »

    "sourire"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Satire là où ça fait mal...
      Non pas de y à satire
      Mais deux cornes aux gendarmes et au Manuel futur ancien prems sinistre...
      Nous n'avons pas les moyens de vous faire parler
      mais des moyens pour vous faire griller...

      Hum j'adore les histoires... Courtes pailles !
      Saignant le poulet...

      Supprimer
    2. Fanfoué n’est pas un enfoiré ni un poisson d'avril... Prématuré !

      Supprimer
  2. perlenoiremars 31, 2014

    MDR
    J'adore !
    Du pur James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut tirer dans le tas lorsqu'il est frais
      car le fumier durcit vite et on a du mal à l'épandre...
      Pour que le blé pousse abondamment...
      et qu'il nourrisse le peuple...
      Il ne demande pas la lune
      Il rêve pour l'avoir
      Mais un peu de beurre dans ses épinards en branche...

      Supprimer
  3. -melodie-rebelle-mars 31, 2014

    Ecrire, oui je l'entends comme ça et, comme c'est bien dit

    merci

    mélodie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fait depuis un certain temps que je ne prends plus de pincettes pour manger les escargots

      Supprimer
    2. -melodie-rebelle-mars 31, 2014

      rien à voir, mais j'avais envie de le partager
      https://www.youtube.com/watch?v=ejVrbqEUnec

      Supprimer
    3. Je suis allé le regarder pas pris une ride
      Oui c'est vrai je suis quand même plus beau lol
      Quant à l'esprit il s'approche
      seul le succès n'est pas à la hauteur
      mais l'étang change
      et les canards aussi...
      Donc je dors avec mes palmes
      Au cas où je me réveille

      Supprimer
  4. johnkerberemars 31, 2014

    LE BONJOUR à l'homme au scooter!!!


    hey...les bonnets rouges c'est pas fictif du tout!!


    LES ROIS DE L'ECO TAXE et des PORTIQUES!!!

    ils sont cons!!!

    Bfds

    JK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne jamais mettre la marmite avant les bœufs envoyons Manuel au charbon... Mais j'ai peur que Flamby nous mettre l'ex folle de Paris... Brûle-t-il... Et mon cul !

      Supprimer
    2. johnkerberemars 31, 2014

      non non le Bertrand n'a aucune chance!!!

      A moins qu'il mette la FOLLE DE CHAILLOT???rires



      JK

      Supprimer
    3. Rien fictif le Manuel est là
      dans le vide de poche du scooter
      Sous le cul de Fanfoué

      Supprimer
  5. johnkerberemars 31, 2014

    LE MANUEL pense accéder à la plus haute marche!!


    A mon avis c'est pas une bonne chose pour les FRENCH!!!


    ils n'ont qu'à mettre LA MARTINE!!! OU la MARINE!!!rires



    JK

    RépondreSupprimer
  6. johnkerberemars 31, 2014

    LE COUP DU PERE FRANCOIS




    [ ORIGINE ]
    À l'origine, au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, le véritable coup du père François ne pouvait se pratiquer que si l'on était deux et il avait pour but de détrousser le péquin moyen qui avait l'audace et l'imprudence de se promener la nuit dans des rues mal éclairées.
    Il se pratiquait de la manière suivante : le premier des agresseurs engageait la conversation avec le promeneur (avec une banalité du genre de celles qu'on entend aujourd'hui : « t'as pas cent balles », « z'avez du feu », « z'avez l'heure ») ; le complice, muni d'une courroie formant un noeud coulant, s'approchait puis étranglait par derrière la victime tout en lui maintenant le dos sur son propre dos, comme un sac de pommes de terre, de manière à ce que ses pieds ne touchent pas le sol et qu'elle n'ait pour seule préoccupation, si elle était encore consciente, que de tenter de se débarrasser de ce qui l'étranglait, sans chercher à se défendre du premier aigrefin qui profitait lâchement de la situation pour lui fouiller et lui vider les poches.
    Une fois le forfait accompli et la victime généralement mal en point, mais pas obligatoirement morte, les deux compères récupéraient leur courroie et disparaissaient.

    C'est de cette forme d'agression que, par extension, l'expression s'est utilisée pour ceux qui font des mauvais coups en traître ou qui utilisent des manoeuvres déloyales

    Cela dit, vous pouvez légitimement vous demander qui était ce fameux père François. Eh bien malheureusement, on le sait d'autant moins qu'on a utilisé l'expression avec d'autres prénoms comme Anatole ou Martin, par exemple.
    Selon certains, comme Lorédan Larchey, cela viendrait du prénom du premier ayant utilisé cette méthode avec une courroie à boucle (la technique existant bien avant). Mais Claude Duneton oppose à cette hypothèse le fait que vers les années 1860, période où l'appellation apparaît, il n'existait pas de détrousseur notoire prénommé François.

    Alors, sans certitude, on pourra se rabattre sur la proposition de Gaston Esnault qui évoque le très célèbre (à l'époque) lutteur Arpin qui était surnommé « le terrible Savoyard » mais aussi « le père François ». Or, la lutte fait partie de ces sports de combat où les étranglements sont autorisés, ce qui pourrait expliquer le nom donné à ce coup en traître autrefois appelé « le charriage à la mécanique ».

    RépondreSupprimer
  7. Inclure sa propre vahiné c'est gonflant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gonflant... The sucking pig by Pink Fanfoué© modèle déposé

      Supprimer
  8. C'est avec tous les efforts possibles
    Que j'ai essayé de comprendre la 2° partie
    Vous avez un dialecte secret

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est koi que tu n'as pas saisi jojo... La clé finale ou le dénouement ou le vocabulaire ou les métaphores ou ... les métastases ou nases du ps son streaming électorale ses forces mortes et vivantes ? La grande illusion les verts les rouges et l'Europe

      Supprimer
    2. Le langage c'est tout

      Supprimer
    3. johnkerbereavril 01, 2014

      C'est un langage codé réservé aux initiés !!! lol

      Supprimer
    4. Sinon t'as saisi la fin quand le gendarme demande au cochon s'il va payer le cochon demande ce que les autres ont donnés et le gendarme lui répond de l'essence pour les brûler donc pour ne pas payer la rançon car il est déjà assez racketté...

      Supprimer
  9. FLORABATEAUMOTSavril 01, 2014

    Digne d'un théâtre d'ombres sous la pénombre.


    Amitiés
    Flora...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui comme souvent sont les satires que j'écris un mic-mac de vrais mélangés à l'histoire aux mythes à l'imagination etc...

      merci

      Supprimer
  10. Patricia-LaTarzanneavril 01, 2014

    »-(¯'v'¯)-»(◕‿◕✿)»-(¯'v'¯)-»(◕‿◕✿)»-(¯'v'¯)-»(◕‿◕✿)»-(¯'v'¯) -»

    MOUAI ...
    S inspirer d une blague carambar pour écrire un texte
    ...faut bien que ces petits papiers servent ... hein ...

    par contre je ne vois pas le lien entre le début et la fin
    (oh elle ose !!! Mon Dieu le harem ca me tomber dessus :( ... )
    mais je ne m attends pas à avoir des explications de votre part ...
    car vous ne prenez jamais le temps d en donner ...
    (et là ... elle signe son arrêt de mort ... :( ...)
    ... :DDD DDD DDD

    Bonjour et bonne fin de journée ...
    Patricia

    »-(¯'v'¯)-»(◕‿◕✿)»-(¯'v'¯)-»(◕‿◕✿)»-(¯'v'¯)-»(◕‿◕✿)»-(¯'v'¯) -»

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah !
      Si toutes les blagues Carambar regorgeaient de poésie
      vous pourriez voler la vedette à Peggy la cochonne !
      Attention l'abus de Carambar modifie la perception des volumes
      à g(r)oinfrer avec pondération...
      Quant au début c'est pour emballer la fin du Carambar...

      Et votre Kermit la grenouille il va comment depuis l'ablation de ses cuisses en pain d'épice... Bon ça va aller et écoutez bien !

      Supprimer
    2. d abord je ne mange jamais de carambar
      c est pas bon pour les dents ....
      ensuite ....
      j ai écouté .... :))) .. .
      suis censée dire autre chose ....????

      bonne nuit ... :)))

      Supprimer
  11. bouboune53avril 01, 2014

    C'est délirant et j'adore !

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »