« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

Le prêcheur en eau trouble parle à sa place

Les oiseaux ne se cachent plus pour mourir
L’herbe pousse l’amour dans le pré
Et les fleurs les abeilles
Le printemps nouveau est arrivé
Après le beaujolais et le trésor de Saddle Ridge
Au pays du matin calme à l’heure de Tower Bridge
Tous les jardins ne regorgent pas de pièces d’or
Parfois une pièce d’eau quelques poissons rouges
Gardés par un nain de jardin aux couleurs passées

Ce qui me bouleverse le plus
Ce sont les agréables événements
Peut-être quand on prend de la bouteille
Sans être vieux comme Mathusalem
Le cœur s'ouvre à encore plus d'émotions
Comme un filet qui voudrait attraper tout ce qui est important
Comme une sieste qui déporterait un conseil sur la planète orange
Secouez-moi
Secouez-moi
Pourvu que les bulles soient pleines d'idées
Qu'elles libèrent une cellule œuf
Pour en former des milliards d'autres
Vertes ou mûres
Je m’en moque je ne porte pas d'armure
Et je ne suis pas cosmonaute ni astronaute
Juste un poète sans le citer
Un jardinier de l'amour
Un mystique à qui tout fait mal
Autrement dit je suis un internaute
Moraliste perdu dans un forum
Où la porte d’entrée indique la sortie

Sans voler la vedette à Mickey
Entre deux nénuphars
Une oreille exercée
Et je l’imagine perdue elle aussi dans l’ouïe d’un sourd
Entendra en me lisant
Une vague et légère mélodie
Avec des accents qui rappellent La Rochefoucauld
Un Chamfort de maintenant
« Il vaut mieux être moins et être ce qu’on est »
Brutal et sarcastique
Grattant sans répit son ulcère
Appelant un chat un chat
Si ce n'est d'un mot plus vif

Et ne sentez-vous pas en épluchant mes textes
Ses grosses colères et ses ricanements
Qui ne sont que des gémissements de douleur
Il n'y a pas de meilleur ange pessimiste
Il s'en prend au monde
Tel que les hommes ou la vie l'ont fabriqué

Un peu de culture
De poil à gratter
J'ai un numéro pair
Et je vous emmerde à l'endroit
Comme à l'envers
Car je ne trouve pas ma place au cimetière
Il y a trop de diesel dans l’enfumoir
« On ne peut pas être et avoir été »
*
Éditerais-je dans la maison des petits bonshommes verts

17 commentaires:

  1. gerarddu24mars 19, 2014


    Bravo pour ce partage trés sympathique James.

    Bonne journée à toi.

    Amitiés.

    Gérard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un melting-pot d'échappement... Et le plectrophane des neiges fond en larme !

      Supprimer
  2. perlenoiremars 19, 2014

    Sinon la pulpe elle reste en bas! sourire
    j'adore!
    Pour le cimetière on a encore le temps

    Douce après midi James
    Amitiés de Bourgogne
    A

    RépondreSupprimer
  3. Quand on aime, on doute souvent de ce qu’on croit le plus...
    De François de La Rochefoucauld

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceux qui ne doutent jamais sont dangereux...

      Supprimer
  4. _INCANTADA_mars 19, 2014

    « Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
    Bernard le Bovier de Fontenelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime trop écouter des mensonges quand je connais la vérité...

      Sinon quoi de neuf après ses vacances ?

      Supprimer
  5. Et ne sentez-vous pas en épluchant mes textes
    Ses grosses colères et ses ricanements
    Qui ne sont que des gémissements de douleur
    Il n'y a pas de meilleur ange pessimiste
    Il s'en prend au monde
    Tel que les hommes ou la vie l'ont fabriqué

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un jour un commentaire m'a dit: les oiseaux ont la pudeur de se cacher pour mourir
      mes textes sont trop noirs
      mais va-t-on demander à l'oiseau la raison de son chant ?

      Supprimer
    2. Oui le passage où on me prend la place...
      Se décoller de la feuille pour mieux la lire ou la froisser ou la réécrire !

      Supprimer
    3. Tous les commentaires sont bon à prendre
      mais peu doivent rester dans le sac à dos...
      Le tri après chaque randonnée est nécessaire
      pour ne pas se trimballer
      avec une vieille peau de saucisson
      collée au fond...
      À cause des odeurs
      que l'on traîne derrière soi
      ta poésie pourrait tourner de l'œil...
      Et attirer les mouches mortuaires

      Supprimer
  6. Patricia-LaTarzannemars 19, 2014

    ❣❥ღ ㋡ ღ❥❣ ㋡❣❥ღ ㋡ ღ❥❣ ㋡❣❥ღ ㋡ ღ❥❣ ㋡❣❥ღ ㋡ ღ❥❣ ㋡❣❥ღ ㋡ ღ❥❣

    22 v'la les singes !!!.. ...


    Citation du message publié par

    On ne peut pas être et avoir été !
    Ce n'est pas tout à fait vrai...
    J'ai connu des cons qui le sont toujours.
    Pierre Doris

    C est bien de préciser que les alliens editent
    mais moi le savait ... et ouai ... !!!... ;)

    Merci pour le partage

    Bonjour à vous et douce Journée

    Patricia

    ❣❥ღ ㋡ ღ❥❣ ㋡❣❥ღ ㋡ ღ❥❣ ㋡❣❥ღ ㋡ ღ❥❣ ㋡❣❥ღ ㋡ ღ❥❣ ㋡❣❥ღ ㋡ ღ❥❣

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les singes s'agrippent à vos franges !!
      Attention à vos débats...

      Supprimer
    2. Patricia-LaTarzannemars 19, 2014

      Je ne risque rien
      Ce sont les franges de mon armure

      Supprimer
  7. johnkerberemars 19, 2014

    oui il y en a pourtant


    de gros cons de cakes!!!

    CA C'EST ENVOYE!!!

    BON AM


    jk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La langue de bois
      N'est pas ma tasse de thé
      Parfois un peu de sucre
      Et moins de citron
      Pour que la pie de mauvaise augure
      Ne chante pas faux
      Et se casse ailleurs

      Supprimer
  8. Juste un poète du renouveau
    sourire
    b soirée

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »