« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Plein hiver

Internet est un précipice
Et parfois je romps sa nuit
Pour lancer un pont de singe lumineux
Qui se balance en direction de la nature
Voilà la vie qui s'éveille
Je descends du noir
Et dispose à bout de bras
Les ailes de l'amour
 
La nature s'incline ivre de tendresse
Étale ses plus belles étoffes
Sur mon corps nu recroquevillé
Cette déclinaison nouvelle du bonheur
M'entraîne vers la vallée blanche
Là sous un abri de duvet et de miel
Où son fard a libéré mes lèvres des gerçures
Et ouvert la voie du baiser
La collision a brisé la glace
Un tapis de feuille entoure le naufrage
Dans le souvenir de la vie
Dans le souvenir de l'amour
 
Aidé d'une poésie à deux têtes
J'ai saisi le fil d'Ariane
Décelé la courbure des membres
Succombé aux mille caresses
La vallée claque son vent dominant
Une colonie de va et vient
Hurle la mélodie du bonheur
Et le dos se creuse
La colonne se détend
Le souffle s'épuise
 
Dans un silence de cathédrale
Le vent de la vallée s'évanouit
On entend plus que le ronronnement des anges
Des plumes contre le satin
Et je sens contre ma joue
Ses seins déjà gonflés
Pour la prochaine étreinte
Je romprai encore la nuit
 
  

41 commentaires:

  1. orange_doucemars 08, 2014

    cet hiver a des airs de printemps,,,
    de très belles images, merci James !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que l’amour peut faire,
      l’amour ose le tenter

      Supprimer
  2. belle déclinaison d'une passion
    b soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis l’homme de la nature
      avant d’être celui de la société

      sade

      Supprimer
  3. johnkerberemars 08, 2014

    BOUCHE BEE!!!


    Magnifique texte!!! BRAVISSIMO!!!

    un dûr au cœur tendre???

    bfds

    JK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le bonheur des hommes est dans l'imagination

      Supprimer
  4. perlenoiremars 08, 2014

    Beau poème et piano

    Merci James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon cœur
      Oiseau des cimes
      A saisi son soleil
      Dans la nuit
      Au clair de lune

      Supprimer
  5. doucevaguemars 08, 2014

    et dans le creux de l'hiver... les anges ronronnent en attendant ton réveil... et la nature t'accompagne en silence ou musique mélodie de tendresse

    Un beau poème d'amour James

    Amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
  6. Patricia-LaTarzannemars 08, 2014

    ︽ ☆︾°º¤•︽ ︾°º¤•︽ ☆︾°º¤•︽ ︾°º¤•︽☆︾°º¤•︽ ︾°º¤•︽
    .. Chaud lit Vert ... !!!
    Merci pour le partage
    Bonjour à vous et douce Journée
    Patricia
    ︽ ☆︾°º¤•︽ ︾°º¤•︽ ☆︾°º¤•︽ ︾°º¤•︽☆︾°º¤•︽ ︾°º¤•︽

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas Biolay... C'est physique !!! Je préfère les bolets frais du Biolay persil ail sel poivre un peu d'huile d'olive...

      Supprimer
    2. lorsque vous aurez fini
      de cuisiner vos "beaux laids" soyez gentils
      envoyez moi en une part !!! ..

      Supprimer
    3. Oui il va falloir attendre le mois d'août...

      Supprimer
    4. et bien j ai le temps de mourir de faim !!!!
      .. :))) )))

      Supprimer
    5. Patricia-LaTarzannemars 13, 2014

      ゜Y⌒Y。+゚☆゚+。Y⌒Y゜❀☀❀゜Y⌒Y。+゚☆゚+。Y⌒Y゜❀☀❀゜Y⌒Y。+゚☆゚+。Y⌒Y

      En fait... moi j écoute de la musique
      .. je ne la regarde pas :DDD DDD
      alors faites comme moi ...fermez les yeux...

      Bonjour à vous et douce fin de journée

      Patricia

      ゜Y⌒Y。+゚☆゚+。Y⌒Y゜❀☀❀゜Y⌒Y。+゚☆゚+。Y⌒Y゜❀☀❀゜Y⌒Y。+゚☆゚+。Y⌒Y

      Supprimer
    6. Je suis sourd et malvoyant je ne vois ce que vous me dites !

      Supprimer
  7. En amour la tiédeur glace.
    Ici la glace est un miroir où tout est mystère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie est un mystère
      Et la glace son reflet
      qui fond au fil du temps
      pour nous voir disparaître

      Supprimer
  8. Armageddonmars 08, 2014

    Un joli texte, JamesPx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine qu'en altitude je suis plus léger

      Supprimer
  9. douceur du vide, écran soyeux
    entre deux tours du temple
    ou sonne le désarroi
    Pause suave, incarnation..

    c'est un écho de ton poème que j'aime beaucoup
    .

    RépondreSupprimer
  10. frémont theomars 11, 2014

    Point d'hiver
    Et sécheresse innocente
    Dans le creux du terreau
    On s' observe à étendre
    Sur le long fil du carreau
    Le ruissellement des eaux
    Qu'il est vain de descendre aux usages.
    Claironnée de foudre sur la page
    La cible est détestable
    Dans le vœu du matin
    Theof

    RépondreSupprimer
  11. Un tendre hiver empli de promesses ..
    Natur'Elle ..
    Belle Lecture ..!!

    Merci James ..

    Bye bye ..
    Sissy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'aime, tu m'aimes, il m'aime. Vous l'aimez…
      bref tout le monde s'aime...
      Ah !
      C'est beau l'amour !

      Supprimer
  12. FLORABATEAUMOTSmars 13, 2014

    Merci du partage de cette escapade dans la nature.



    La pluie qui farine
    Réveille le silence des corps
    Bois de couleur danse !


    Amitiés
    Flora...

    RépondreSupprimer
  13. CocoDivinemars 13, 2014

    jolie lecture poétique.
    Doux soir à vous
    Coco

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour bonsoir,

    Un magnifique poème que voilà ! J'aime beaucoup ton style !
    Cependant, je trouves une chose à te reprocher, mais c'est quelque chose de totalement subjectif : il n'y a pas une marque de ponctuation dans tout le poème... (oui, j'aime la ponctuation ^^...)
    M'enfin, c'est peut être, et surement, fait exprès, donc ne fais pas attention à moi !

    Bien à toi,
    Elwen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La ponctuation je n'en mets jamais...

      Supprimer
  15. Lune de rêvemars 28, 2014

    Bonjour James
    Que d'ivresse à lire cette sublime poésie qui fait naufrage en ses vents du désir
    Vos admirables images poétiques témoignent du grand art dans l'écriture !
    Une poésie vraiment très fluide et remplit de musicalité a la lecture !
    Quelle ivresse sous votre belle plume poétique !

    Merci infiniment pour ce doux moment d'évasion amoureux
    Magnifique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi le plus souvent la magie des mots n’est pas la description d’une belle chose mais la belle description d’une chose... Une chose anodine où l’homme ajouté à la nature la transcende et c'est ce qui apporte du plaisir à lire une poésie... À travers l'instinct de la musicalité de l'imaginaire et d'une maîtrise sensible de la langue.

      Supprimer
  16. Que voilà une chaude et belle évocation

    RépondreSupprimer
  17. Fracassant, heroic fantasy post underground je kiffe. Grandiose. Chapeau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fracassant sans doute
      Heroic fantasy post underground oui un truc intemporel sortie d'une imagination vierge où le temps ne laisse pas de trace
      kiffer c'est commercial :D
      Grandiose il ne faut pas trop en dire
      Chapeau en paille c'est léger

      Supprimer
  18. Quand on songe tout est imaginable et les belles choses aussi.

    RépondreSupprimer
  19. Rentypoésieavril 11, 2014

    I love
    Francis Like a Star

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »