« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

Quand le sexe est crayonnages et ratures

Connue pour ses peintures écrites
Avec l'oiseau de son conjoint
Aux teintes sombres
Pépita Réal avait évolué vers la couleur
En peignant des fleurs immenses
Le jour où elle atteignit l’orgasme

À vous muses vrombissantes
Sachez prendre l’oiseau
En cage ou libéré

Hors de vos poésies
Et mettez-vous à la peinture
Soyez imaginatives et perverses

Laissez vivre vos lèvres
L’homme n’attend que ça
Si par malheur il s’oppose
À l’explosion de votre œuvre
Prenez un bel amant
À la plume docile
Car la beauté est comestible
Offrez à sa mouche du bon miel
Au bon moment et au bon endroit
Et il vous butinera le pistil

Au geste ample
Et aux couleurs exubérantes
Vives éclaboussures
La gravité de vos mots
Coule vers le bas du tableau
Pour signer
Jouissance on recommence


 Pépita Réal est un fantasme...

22 commentaires:

  1. ça sent le printemps tout ça !
    Je vais reprendre mes pinceaux

    RépondreSupprimer
  2. perlenoiremars 19, 2014

    MDR ! Et s'il s'envole ? N'empêche elle était forte cette Pépita !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coupez lui le duvet des ailes
      Là où la langue récolte
      Et les dents stockent
      Et l'oiseau ne décollera pas
      Plus haut que le plafond du nid

      Supprimer
  3. FLORABATEAUMOTSmars 19, 2014

    Quand le corps devient outil,
    Le support demeure une étoile.
    Et l'artiste par ses mouvements
    Donne vie au tableau.
    La signature d'un cri
    suit la ligne de la verticalité
    Comme suspendu dans un élan.

    La beauté est comestible
    Croquer vos fleurs
    dans les couleurs sonores du bonheur.

    Quand passion rime avec imagination
    L'ébullition couvre l'émotion.Merci pour cet écrit.
    Un partage qui nous arrache de notre sommeil sous le soleil.

    Amitiés
    Flora...

    Peindre avec les vibrations de nos passions.
    J'adopte le conseil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'éternel féminin nous attire vers le haut

      Supprimer
  4. On essaye
    On essaye...
    de faire exploser la toile
    D'un jet de couleurs
    Toutes les plumes d'oiseaux ne suffiraient pas à exprimer ma gratitude...

    Et songeuse, je souris.

    La petite souris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. heu j'arrive trop tard
      la souris n'est plus verte...

      Supprimer
  5. ylecrivainmars 19, 2014

    quand le sexe parle, les crayons tombe, lolll
    hopsss mais qu'est-ce que j'ai dis la encore, lolll

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une vérité
      Un zest de sondage

      Ou juste une mine de crayon
      Qui cherche son taille crayon

      Une histoire minière
      Attention à la dynamite
      Elle peut de péter à la gueule
      La vache...

      Supprimer
  6. Joli dessin votre écrit, mais il m'en plairai de le voir en peinture.

    RépondreSupprimer
  7. Rentypoésiemars 19, 2014

    Narcisse : corolle épanouie, pistil triomphant, lui, elle ? orgasme du printemps ?
    Francis

    RépondreSupprimer
  8. Gabriel Rosettimars 19, 2014

    Très original ... j'aime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peindre ou écrire avec les vibrations de nos passions...

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Un tableau où le maître est un Saint...

      Supprimer
  10. C'est très beau ! J'aime

    RépondreSupprimer
  11. chamarré et chavirant un régal

    RépondreSupprimer
  12. QUOIQOUIJEavril 16, 2014

    Quelle peinture qui s'permet tout

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »