« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

mercredi

Dream Street

 La rue des rêves
Je la descends
Avec les mains le long du corps
La lumière dévore les lettres de l'enseigne
Nous sommes intimes
Je libère la nuit de sa coquille de jour
Et je lui apprends à éclairer
La nuit retourne dans sa coquille
Dans ce désir je dors les yeux ouverts
Derrière le miroir il fait jour
Mes lèvres effleurent l'idée
Mes pensées s'écoulent vers la fleur
Nous murmurons l'air
Nous nous envolons dans le ciel du lit
Nous nous aimons comme abeille et pollens
Nous nageons dans un « ré » de lumière
La rue des rêves nous dévisage
Nous ne sommes plus des anonymes
Il est temps
Que le jour connaisse nos nuits
Que le cœur soit notre devanture
Il est temps de s'aimer


18 commentaires:

  1. trés espériste* ton poème!!!

    (j'oscille entre éspérité et espoir)

    Lynda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une rencontre

      Supprimer
    2. La vie est une succession de rencontre à celui qui sait voir

      Supprimer
  2. Perlenoirejuin 18, 2014

    Plein d'entrain !
    j'aime beaucoup

    Merci et douce après midi James PX

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant je n'aime pas le train
      enfin lorsqu'il part mais n'arrive pas

      Supprimer
    2. johnykerberjuin 19, 2014

      tu bosses à la SNCF ?
      tu te mets sur les voies alors ?
      un beau texte original !!

      Supprimer
  3. Px rap !
    Attention aux vers luisants
    Il n'aiment pas la lumière

    RépondreSupprimer
  4. Très beau...
    Merci James
    bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  5. ylecrivainjuin 19, 2014

    un jolie petit poème d'amour, mais qui a une longue histoire... Vu le nombre d'année que le monde aime pour la survie de sa race

    RépondreSupprimer
  6. I-am-your-lipsjuin 19, 2014

    le tout est très beau ... toujours une très belle plume
    Bb...

    RépondreSupprimer
  7. "je libère la nuit de sa coquille de jour" j'aime beaucoup et tout le poème d'ailleurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Flipote... Oui c'est vrai ce vers ne manque pas de liberté lol

      Supprimer
  8. Ré de lumière est-il volontaire ? Si oui il est respectable parce que il s'inscrivant dans un contexte musical ré mi fa sol la si do ou s'agit-il du rai de lumière ? Ne prenez pas ombrage de cette nuance... Car au demeurant l'écriture est séduisante ! Éclairez-nous je vous prie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un ré oui je devrais mettre un «...» mais comme ne ne met pas de ponctuation ça fait cheveux sur la soupe... Quant au pourquoi le ré au lieu de rai une symphonie aquatique un clin d'œil musical dans cette rue des rêves... Cette poésie nage autant dans la musique qu'à travers la lumière ! Après je joue aussi avec les mots et aime les retourner les détourner plusieurs fois... Ai-je sur éclairé votre lanterne poétique bien que je ne crois pas... ?

      Supprimer
  9. C'est vrai que c'est une rue qui devient familière celle de nos rêves...
    on finit par s'y promener avec une aisance qui en fait notre balade préférée tant coeur et âme s'y sentent à l'aise, habitués à ses lumières qui toujours paraissent aussi belles, ou même de plus en plus belles...
    Tout à fait l'effet de nuit des lumières sur un coeur en ballade sereine.. :good01:
    Très bel éclairage de cette balade de nuit.....pour la plume et le cœur....

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »