« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

vendredi

La calèche d'Odonata

Il est facile d'écrire sur l'amour
Sans avoir entendu les cris
D'un martyrisé ou d'un humilié
Comme d'écrire sur la mort
En évitant de regarder
Le visage d'un enfant tuméfié

Ma petite chose sous vos yeux
Un brin timide et poétique
N'a aucune importance
Marche comme tout le monde
Elle n’embrasse pas tout
Peut-être elle suggère
La vie sur un chemin en pente
Parsemé de nids de poule
Dans lesquels j'eus laissé
Quelques plumes d'encre de chine
Il y en a une chanceuse
Devenue amoureuse
Parue à la lumière de ma pointe
De ma langue métadonnée

À ras de terre je me soulève
L’oreille à l’écoute
Il me semble entendre au loin
Une main caressant un rivage
La bouche emplie de mots câlins
Je chante par là le grand passage
Le sommeil d'une libellule
L'abricot de cire
Le pistil à la pulpe lunaire
Je m'y accomplis vitaminé
Les lèvres acidulées
Telle l'abeille cherchant fortune
La rage bleue et mature

À ras de l'étang je me réveille
L'ocelle libéré de sa pénombre
Il me semble voir au près
Une gorge folle épuiser un sauvage
Mon intention est plein de souffle
Et de prouesses inventées
Ma langue roule jusqu’au fond
Telle une bague qui coulisse
Au doigt émacié par l'accélération
Viens ô faim ressort sans fin
Va-et-vient noyer ses pores
Répandre sa cyprine
Sur toutes choses

Il n’y a plus d’appel
Pour t’étourdir
Ni de chemin
Qu’il me tarde de parcourir
Quoique l'histoire se répète
Pour atteindre un nouveau sommet
Sans fanfare ni trompette
Juste toi et moi
Sur un sol en paix


40 commentaires:

  1. Premier paragraphe inutile à la chose bien qu'elle sert d'assise voir de langue habile à la suite du chaos clitoridien au cuni forceps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mélanger les styles
      Et renouer la gravité avec la légèreté
      J'aime la poésie pour cette raison

      Supprimer
    2. J'ai retrouvé la trace d'Odonata...

      Supprimer
    3. Ah ! Laquelle lol


      En attendant l'été

      Il y a des jours monotones
      Où l'humeur pluvieuse fredonne
      Des chansons d'hier et d'aujourd'hui
      Ma voûte solaire retrouvera-t-elle l'ouïe
      Sur la berceuse d'une rivière joyeuse
      Où la force cisèle ses traits d'amoureuse
      Elle ressent le printemps ruisseler l'exil
      Et ses yeux se déverser sur un amour encor fragile
      Son regard effacera-t-il ce ciel gris
      Pour déposer ses rêves sur un champ fleuri
      Alors verrais-je l'été jouir à travers ses cils
      En plein cœur de la vie l'air tranquille
      Toujours le visage humide creusé dans une fleur
      Vais-je la rencontrer sans attendre mon heure

      Supprimer
  2. perlenoirejuin 27, 2014

    Je découvre le texte et j'aime beaucoup cette lecture et la plume érotique de Px.
    Facilité aussi d'écrire chez toi
    Merci du partage

    Douce soirée James

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La facilité vient si l'on s'exerce... Le don n'est pas le facteur qui sonne trois fois... il affranchit juste le timbre

      Supprimer
  3. Il est facile d'écrire sur l'amour
    Sans avoir entendu les cris

    oui
    bellement dit

    b soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...
      Il faut relativiser...
      Toujours
      mettre un peu d'ordre
      pour ne pas se perdre
      Pour ne pas oublier
      L'essentiel
      Et l'autre

      Supprimer
  4. ylecrivainjuin 27, 2014

    Bien aimé la calèche d'Odonata , que j'aurais bien aimé partager le siège

    RépondreSupprimer
  5. singe vertjuin 27, 2014

    Il est facile d'écrire à l'encre de chine; plus difficile de puiser cette encre dans le coeur. Poème riche et accompli.

    RépondreSupprimer
  6. doucevaguejuin 27, 2014

    Il y a de la sensualité dans l'air...

    amitiés

    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Écrire un poème est un acte d'amour et s'il ne l'est pas il n'est qu'écriture

      Supprimer
  7. Io Kanaanjuin 28, 2014

    De très belles images ! J'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  8. L'image est superbe .

    Un poème qui touche et j'ai beaucoup aimé ce passage :

    "Ma langue roule jusqu’au fond

    Telle une bague qui coulisse

    Au doigt émacié par l'accélération"

    Un plein d' envies comme pour retrouver celle
    qui peut arriver à faire "rêver" la première fois .

    RépondreSupprimer
  9. Woooooooooooooow o_o Juste Wow !
    Les émotions sont SUPER bien utilisées et mises dans ce poème !
    o_o Il y a aussi beaucoup de tendresse !
    Je n'ai rien à dire à part WOW !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les petites choses émeuvent tout comme les plus grandes...
      *
      Merci

      Supprimer
  10. Plein de mystères et de beauté, de la poésie quoi !

    RépondreSupprimer
  11. La Brune Colombejuin 29, 2014

    J'ai aimé ma lecture
    Ta première strophe j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  12. Pomme-de-pinsjuillet 01, 2014

    Le son du ventre, après le cri et avant le Chant...


    Merci

    RépondreSupprimer
  13. Ronsard sort de ce corps !

    C'est fin, c'est beau, c'est subtil, les jeux de mots sont ma foi fort drôle et ça donne tout son charme à ton poème.
    J'ai retrouvé le sourire grâce à toi ce soir, merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai pu un instant te rendre le sourire... J'en suis touché...

      Voilà pour moi ce que veux dire

      Poésie et forum

      Bel été

      Supprimer
  14. De très belle émotions en ce poème que j'ai aimé lire ainsi qu'une superbe musique de Mozart
    Merci de ce partage !

    RépondreSupprimer
  15. Cavalleria rusticana pour une rencontre "finale ", pour une nouvelle vie/dimension...

    Charmée !

    galatea

    RépondreSupprimer
  16. Subtil. Complexe. Profond.
    ça m'a intimement touché. Grandiose, franchement et simplement. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si cela t'as permis de passer un bel été... Et d'imager voir explorer un nouvel air féminin... Tant mieux

      Supprimer
  17. Bravo ...
    Ton poème vole haut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus délicat est-ce l'atterrissage... Ou le décollage ?

      Merci

      Supprimer


    2. "Atteindre un nouveau sommet" : l'atterrissage

      Supprimer
    3. Je sais que l'amour est indispensable, mais je ne sais pas pourquoi

      Supprimer
  18. en, moi je trouve qu'il n'est pas facile d'écrire, que ce soit sur l'amour ou sur la mort.... et surtout comme tu sais le faire.

    Révérence,

    Bergamote.

    RépondreSupprimer
  19. De très belle émotions en ce poème que j'ai aimé lire ainsi qu'une superbe musique de Mozart
    Merci de ce partage !
    Mes amitiés
    Sybilla

    RépondreSupprimer
  20. Superbe, j'adore la plume et les mots utilisés un grand bravo.
    Cordialement
    Olivier.B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut s'ACCROcher pour ne pas décrocher comme aimer pour ne pas mourir !

      Supprimer
  21. attention la femelle dévore le mâle chez les libellules aussi

    RépondreSupprimer
  22. Un amour absolu qui se doit ou se devrait d'être vécu pour être exprimé sans donner dans le cliché acculé des grands thèmes abordés sans avoir été approfondis.
    Une très belle réflexion que j'ai pris plaisir à lire.

    RépondreSupprimer
  23. Humeur d'Ameoctobre 05, 2014

    l'amour au centre d'un poème écrit avec excellence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A comme Amour...
      http://a-comme-amour.blogspot.fr/

      Supprimer
  24. " " Ma petite chose sous vos yeux
    Un brin timide et poétique
    N'a aucune importance... " "


    L' Etre humain qui là me semble être une femme est réduite à l'état de chose a moins que vous fassiez référence à un livre... ? et je ne sais pas non plus comment " importance " doit être interprété... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma façon de concevoir la poésie
      est d'écrire de manière
      à ce que le lecteur
      imagine lui-même
      ce que j'ai voulu dire
      ou ce que vous aimeriez comprendre.
      C'est pour moi essentiel...
      Si on dit tout
      je ne vois pas l'intérêt d'écrire de la poésie
      et je ne sais pas faire
      j'aime chercher imaginer proposer

      Ici nous sommes dans une rubrique légèrement voilée et érotique
      Ma petite chose est sans doute mon sexe et surement pas une femme
      ou bien ma poésie tout simplement ou quelque chose d'autre comme une aventure...
      et sans importance en référence à un monde
      où les heures creuses comme pleines
      sont peu réjouissantes...
      Donc je souligne
      qu'il y a plus grave et sérieux autour de nous
      mais que l'humour comme le sexe
      percent toujours les nuages avant l'orage...

      Mes textes démarrent souvent d'un préambule
      j'aime cadrer l'évènement
      pour ensuite dérouler l'histoire

      voilà

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »