« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

lundi

L'Étoile de Mer du Nénuphar

Pointer du doigt l’étoile
Celle de la grande bleue
Exfoliant le fond du ciel
D'un regard à l'âme sensible
Inutile pour nourrir le présent
D'en prolonger les ombres
Par des faisceaux imaginaires

Elle veut juste être choisie
Comme la plus jolie fleur étoilée
De la communion des floralies

Vingt fois effleuré
Et passé au travers
Le vent étale le nuage de son parfum
Dans mes profonds tremblements
Et émerge l'étoile de mer
Et demande au nénuphar
S'il y a de l'eau salée dans son royaume
Je n'ai que des larmes d'espoir

Dans le courant fort
Un grincement de porte
Je déménage sans broncher
Des cris d’ivresse pour l'un
Des aubes raccourcies pour l'autre
Le nénuphar sur la pointe d'une idée
Change de cap les pieds sur terre
Va-t-il éclairer le bon côté
La face Nord de la voix lactée
À la beauté des mille et une nuits

Après la foudre
Le fard de ses yeux éclairs
A écrit un message sur l'oreiller
L'étoile décline tout avenir
De saisir où elle va
De flirter ce qu’elle refuse
D’accepter de s'envoler
Rejoindre le fond bleu
Mais flottera un temps sa mémoire
Dans le frémissement de son cœur


8 commentaires:

  1. C'est vraiment très joli.

    RépondreSupprimer
  2. Perlenoirejuin 30, 2014

    eau je trouve aussi

    de la poésie

    Du James

    Douce soirée poète

    Amitié
    A

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. She wants just to be chosen
      As the most attractive studed flower...

      Supprimer
  3. oui vivons-le ce temps belle sensation
    b nuit

    RépondreSupprimer
  4. C'est très beau et la musique aussi
    Merci de ce partage !


    Mes amitiés

    Sybilla

    RépondreSupprimer
  5. Une plume que je découvre et que je vais suivre avec intérêt.

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »