« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Mi-figue mi-raisin

Tout ce que je sais
C'est qu'elle a peur
De ne plus être
Celle qui riait sans cesse
À chaque instant de la vie
Croyez-vous à la fatalité
Ainsi vivre pour toujours
Ou se livrer à la mort
Dans la nuit du jour
Où est l'importance

Mon étincelle a disparu
Et mon cœur brûlé
Porte les stigmates
De la Mélancolie
Loin en retrait
De la levure matinale
Loin du rayon de midi
Et de la lune
De la fin du jour
Ce qui m'est étranger
Devrait être merveilleux
Des chemins multiples
Vers des choses
Que je ne sais pas de moi
Tu nais tu vis tu meurs
Le chemin qu’on a à faire
Cela existe pour l’autre
Mais cela existe aussi pour toi

Tout ce que je sais
C'est qu'elle est belle
Même au plus profond
De sa tristesse silencieuse
Coincée dans sa tanière
C'est qu'elle est un amour
Solitaire sous un ciel étoilé
Elle chantonne des douces paroles
Une chanson solidaire
Pour le monde qui l'écoute

Je crois qu’on n’est pas fini
C’est fondateur
Une fois qu’on le sait
Se découvrir se transformer
Ne pas savoir
Qui on est vraiment
Vivre avec cela
C’est très beau
Laisser la possibilité
De ne pas s’enfermer
Dans les choses
Et de se tromper
Vivre et pouvoir
Se regarder
Se dire qu’on a été bête
Et aussi le reconnaître
Je crois beaucoup à cela
Encore

Tout ce que je sais
C'est que je ne suis pas un as
Ni un trèfle à quatre feuilles
Je ne suis qu'un cœur
Fragile derrière ses carreaux
Que s'envole la légère graine
Qu'elle germe au bord du ruisseau
Et l'arbre fleurira à chaque printemps
Et me rappellera ce jour
Où j'ai ouvert les yeux

Tout ce que je sais
C'est que je suis heureux
Même si l'homme n'est ce qu'il sait
Je n'ai pas peur des rêves 


29 commentaires:

  1. " Je crois qu'on est pas fini , c'est fondateur ...une fois qu'on le sait ...

    Je cois avoir lu tous vos textes , sur je po , bien que je n'y suis inscrite ...
    Il est rare que je trouve des textes portant autant à la reflexion extérieure , qu'intérieure ...
    Je n'osais vous commenter... pas par timidité , mais par respect du beau ... Pour moi, le beau se regarde silencieusement et ne se contente que de quelques mots dits avec parcimonie contrairement aux pensées intérieures qu'il réfléchi ...
    Merci pour ces belles toiles de mots ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui se cache derrière cet anonymat ?

      Supprimer
    2. " Qui se cache derrière cet anonymat" ?

      Une Fée un peu mélancolique,un peu rêveuse , qui écrivait jadis sur je po, avec un peu d'audace ...
      Merci pour vos textes, ils me redonnent goût à l'écriture ... me réconcilient avec les mots, les gens et moi même ...
      Vous disiez que la poésie ne règle rien , je suis d'accord, puisque vous y décrivez les barrières ... Oui, la poésie n'en a aucune et ne règle que ses contes ...
      Pour moi l'écriture est un conte de faits ... avec pour seule morale de se retrouver en paix avec sois même, avec autrui, une fois sortis les vieux démons cachés dans nos armoires ...
      J' amalgame souvent la poésie avec le dessin animé " monstres et compagnie" ... c'est confus mais, mes brouillons d'autrefois, ont fait de ma vie un beau roman ...
      Je ne voulais pas rester anonyme en fait ... mais préfère vous lire en silence ...


      Supprimer
    3. Le silence me parle en général... et là il reste muet.

      Supprimer
  2. Perlenoirejuin 19, 2014

    Tout ce que je sais
    C'est que ne je pas un as
    Ni un trèfle à quatre feuilles
    Je ne suis qu'un cœur
    Fragile derrière ses carreaux
    Que s'envole la légère graine
    Qu'elle germe au bord du ruisseau
    Et l'arbre fleurira à chaque printemps
    Et me rappellera ce jour
    Où j'ai ouvert les yeux

    J'aime ces vers

    merci James
    beau ce partage

    Douce après midi à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un passage nécessaire
      Qui sème récolte

      Supprimer
  3. Tout ce que je sais
    C'est que je suis heureux
    Même si l'homme n'est ce qu'il sait
    Je n'ai pas peur des rêves

    ...Superbe et j'adore
    MERCI JAMES

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime conclure
      Luxure et liberté
      Amertume enchantée
      Entre rêve et réalité
      Il suffit de connaître sa pointure...

      Supprimer
  4. DaliaEceterajuin 19, 2014

    Je crois qu’on n’est pas fini
    C’est fondateur
    Une fois qu’on le sait...

    RépondreSupprimer
  5. Patricia-LaTarzannejuin 19, 2014

    coup de coeur pour

    "Que s'envole la légère graine
    Qu'elle germe au bord du ruisseau
    Et l'arbre fleurira à chaque printemps
    Et me rappellera ce jour
    Où j'ai ouvert les yeux "

    Merci pour le partage

    B㋡nj㋡ur vous et bonne fin de Journée

    Patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dois je vous plaindre ???
      ..
      Sinon vous avez l option vitamines C ...

      Supprimer
    2. Ah ça fait longtemps que je n'ai sucer une vitaminé du groupe C une inconnue dans l'ADN...

      Supprimer
  6. Merci James Px. pour ce superbe poème, au début lancinant comme le son d'un violon légèrement qui se change en ode du bonheur...
    Bien à vous
    Florent

    RépondreSupprimer
  7. Tourterellejuin 22, 2014

    Mi-fugue mi-raison

    ça colle avec vos propos???

    Pas forcément
    en tour... loupés

    Tt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. figue et raisin
      fugue un beau matin
      blog et destin

      Supprimer
  8. La variante 'ni figue, ni raisin' n'est qu'une altération populaire datant du XVIIIe. Elle est entre autres utilisée par Proust dans 'A la recherche du temps perdu'...
    Non px n'est pas proust lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ni Marcel... Où né à l'adresse des Inconnus à Auteuil-Neuilly-Passy
      J'ai les mains propres...

      Supprimer
  9. La dernière strophe est mon coup de coeur ! C'est magnifique !

    Je pensais que tu allais te perdre dans ton thème à force, mais tu y es resté ! C'est le principal défaut des poèmes longs, on s'y perd à force
    et sinon, vu que je ne suis pas une experte des poèmes longs, je ne dirais rien d'autre car je l'ai trouvé très bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me noie pas souvent
      ça peut m'arriver
      comme tout le monde
      mais avec le temps je mets une bouée
      Oui
      Les textes longs c'est chiant à lire
      alors j'ai fait des vers court
      pour ne pas perdre le rythme
      le rythme d'un coeur qui bat
      qui part de la figue pour finir au raisin
      de la mélancolie au bonheur
      sans oublier les autres
      la vie ...

      *

      merci Noémie bonne soirée

      Supprimer
    2. Je t'en prie

      Supprimer
  10. "Tout ce que je sais
    C'est que je suis pas un as
    Ni un trèfle à quatre feuilles
    Je ne suis qu'un cœur
    Fragile derrière ses carreaux
    Que s'envole la légère graine
    Qu'elle germe au bord du ruisseau
    Et l'arbre fleurira à chaque printemps
    Et me rappellera ce jour
    Où j'ai ouvert les yeux"

    j'aime votre écrit et aime beaucoup ce passage
    merci

    belle soirée!

    RépondreSupprimer
  11. Je crois qu’on n’est pas fini
    C’est fondateur
    Une fois qu’on le sait
    Se découvrir se transformer
    Ne pas savoir
    Qui on est vraiment
    Vivre avec cela
    C’est très beau
    Laisser la possibilité
    De ne pas s’enfermer
    Dans les choses
    Et de se tromper
    Vivre et pouvoir
    Se regarder
    Se dire qu’on a été bête
    Et aussi le reconnaître
    Je crois beaucoup à cela
    Encore


    Bonsoir James

    très réaliste poème
    fort et dur

    j'aime vraiment surtout le passage que j'ai copier

    MERCIII pour cet agréable moment de lecture

    bonne soirée

    amitiés


    RépondreSupprimer
  12. Je n'ai plus rien à dire moi si tu continues à faire des poèmes aussi beaux !
    Juste: j'adore, c'est wow, J'AIME !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis qu'au début par rapport à d'autres...
      Écrire encore
      si nécessaire
      ne pas forcer la main
      si l'esprit la force
      et vivre
      laisser une trace
      toutes les traces servent à quelque chose
      un jour où l'autre...

      Supprimer
  13. Je ne suis pas sûr d'avoir tout saisi. Mais cette simple lecture me fait penser à une renaissance, une découverte de soi à travers l'autre, presque une rédemption qui suivraient les courbes d'un visage angélique. Cela laisse en tous les cas, selon moi, la porte ouverte aux suppositions. On suggère sans dévoiler véritablement. On laisse ainsi le lecteur libre d'interprêter, d'aller chercher ce qui résonne au plus profond de lui.

    Merci pour cet écrit.

    Amitié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est une bonne analyse
      Je crois que dans la plus part de mes écrits
      j'essaie de laisser au lecteur une marge
      pour qu'il puisse se nourrir
      s'approprier sa propre histoire
      il y a toujours plusieurs routes
      reste à franchir le mur s'il existe

      Supprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »