« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »
Bienvenue sur mon blog... Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer !
Vous trouverez sur ce site tous mes mots « poétiques » :
- Des proses et ou poésies d'amours, loufoques, tristes, engagés, satiriques , d'amitiés et autres...
- Des chansons à l'état brut.
- Des citations personnelles.
- Des lettres ouvertes.
- Des bas et des hauts.
Tous les écrits et dessins sont de ma plume à l'exception de certains dessins notifiés en bas du texte. Cependant je peux oublier certains détails car je ne suis qu'un « entremetteur » de mots et d'images... Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont je n'ai pas d'informations sur les auteurs, je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer, si vous les connaissez (Nota : en bas du blog ou du texte, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre).

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

samedi

Mission

Contre ses lèvres
Pressait mon index froid
Non ne parle pas
J'ai compris
Comme air sur air
Encore plus étouffé
Pas un son n'était présent

À ses côtés
Se tenait ses cheveux gris
Figés comme une pâte de verre

L’important
N'est pas la victoire
C’est avec qui tu joues
N'est pas la chute
C'est avec qui tu sombres
Et là
Où tombe la feuille

Elle reste
Sans voix ni force
Et toi poète
Tu es là
Pour immortaliser l'éphémère
Au sein de ton recueil


18 commentaires:

  1. La poésie
    art d’imitation
    mais aussi art noble
    n’est pas sans posséder en elle
    quelque raison d’être qui
    dès les temps les plus anciens
    l’a imposée au respect des hommes
    et qui
    dans la suite
    lui a assuré un succès durable
    un prestige qui n’est pas encore aboli
    Quel est donc son but
    à quels besoins de notre nature correspond-elle
    quelle influence peut-elle exercer sur nous

    Une réponse au dessus
    comme tant d'autres

    RépondreSupprimer
  2. perlenoirejuin 21, 2014

    C'est beau !

    Merci pour ces poésies

    RépondreSupprimer
  3. ylecrivainjuin 21, 2014

    je dirais qu'il manque une touche de vie éternelle
    pour pas mourir comme une feuille d'automne
    et renaître au printemps comme
    la nature qui ce met à bourgeonner
    au printemps
    et je n'exclue pas que tu as
    eu une bonne vision du moment
    présent bien défini

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu la dis...
      L'ami qui côtoie Dieu tous les sam'dis !

      Supprimer
  4. Je suis passée là ou tu sais,
    j'aime bien,

    Lynda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est à dire qu'il y a plusieurs lieux possibles...

      Supprimer
  5. superbe et très profond!
    merci pour ce magnifique partage,
    bien amicalement +1v

    RépondreSupprimer
  6. hominideejuin 25, 2014

    et moi, lectrice, je suis là
    pour le lire
    sans me recueillir

    RépondreSupprimer
  7. J'ai pas beaucoup aimé le rythme: je le trouve assez hâché et on s'y perd facilement '-'

    Mais j'ai quand même aimé les vers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes textes se lisent comme une chanson
      enfin il faut lire à voix haute
      et relire plusieurs fois pour trouver le tempo...
      et ce qui paraît hachure
      n'est que le résultat de l'idée émise (voulue)
      il faut laisser l'air passer
      entre les vers ou les paragraphes
      et trouver le bon rythme...
      Parfois on se plante
      je me plante
      c'est ça l'amour

      Supprimer
  8. Coccinelleamoustachesjuillet 03, 2014

    J'ai bien aimé le rythme : je le trouve assez haché et très bien comme ça !
    C'est un poème que j'ai lu avec grand plaisir. Il sonne bien, il se déroule agréablement et il est d'une beauté assez simple mais appréciable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu as saisi l'essentiel
      La sonnerie ne t'a pas réveillé
      Elle t'a juste éveillé

      *
      Merci

      Supprimer
  9. toutes les cartes sont entre les mains du poète. il a le droit de vie ou de mort!
    amicalementMM

    RépondreSupprimer
  10. Immortaliser l'éphémère, l'émotion, le ressenti toute la mission du poète.
    J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  11. Immortaliser l'éphémère est un don que très peu possèdent, il faut tellement d'émotion et de sensibilité... la poésie ne s'apprend pas, elle se ressent.... Superbe texte

    RépondreSupprimer
  12. la poèsie et le gribouillit
    de notre sensibilite
    amicalement

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12 »