Bienvenue sur mon blog ! Mon nom de domaine a été piraté ou autre effet papillon ! Mais le contenu est préservé... Je tiens à remercier et salue encore toutes les personnes qui naviguent sur mes pages par bonheur et sans se noyer... Info mon recueil 14 est terminé !

Vous trouverez sur ce blog toutes mes humeurs poétiques ; de la poésie plus ou moins libre selon l'envie du moment.

« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. »

Si vous souhaitez lire l’essentiel, cliquez sur l’onglet recueils libres « A comme Amour » 2009-2018.

Les écrits et les illustrations numériques sont de ma plume. Certaines de mes illustrations utilisent des photos lors de mes montages graphiques dont j’ignore les auteurs ; je reste dans ce cas ouvert pour les indiquer. En bas du blog, il y a les liens concernant ceux que j'aime suivre.

Tous mes poèmes

Nombres de poèmes et de commentaires publiés dans le blog

Nombre total de pages vues

jeudi

Le bleu séchera t-il mes larmes ...

Au sommet de la colline s'amoncelle la danse des nuages blancs
Glissant vertigineusement dans les eaux vives de l'étang
C'est le mistral sempiternel qui les pousse hors champ
Vers un nouvel horizon où le grand bleu magique redevient dominant

Je vais et je viens comme eux sur cette étendue sans clapotis muette et profonde
Qui suis-je dans le fond de cette impasse au milieu de ce monde
Un oiseau de paradis aux plumages romantiques
Un homme avec ses doutes à la douce sémantique

Le bleu ce matin est là comme hier comme demain
Il s'installe désormais avec sa compagne sa douce chaleur
Des montagnes à la plaine pour un long moment
Vais-je suivre son itinéraire son chemin en coeur

Le vert demain comme le ruisseau comme les fleurs
Séchera-t-il au fur et à mesure des fortes chaleurs
Des souvenirs aux projets jusqu'à la fin de l'été
Vais-je moi aussi perdre ma sève sans pleurer

25 commentaires:

  1. Vous m'avez touchée James...
    Un texte plein d'émotion et d'incertitude...
    Mais le doute est un sentiment primordial il me semble...Douter c'est se sentir vivant...

    Belle soirée, et au plaisir...
    Bise

    Lil"

    RépondreSupprimer
  2. 'aime beaucoup ce passage . Alors notre Grand Poète aux multiples facettes serait-il entrain d'errer en quête de vérités et de sensations fortes à hautes altitudes ? J'ai été agréablement emporté dans ce voyage aérien qui ne m'a pas laissé intact. Merci du passage.
    Mdmgba, futur Byakuya kuchiki

    RépondreSupprimer
  3. Des interrogations, des incertitudes qui nous sont distillés via de belles métaphores..

    j'aime....

    amicalement
    Guido

    RépondreSupprimer
  4. de belles images de terre aérienne,
    un monde bulle pour
    y méditer afin de trouver les réponses intérieurs
    avant de reprendre son envol
    amitiés
    Pierre Yves

    RépondreSupprimer
  5. J'espère qu'au moment où je laisse ce commentaire, le bleu t'aura séché les larmes... Que d'interrogations !!! Nano

    RépondreSupprimer
  6. Il est dans la nature de l'homme d'endurer patiemment la nature des choses, mais non la mauvaise volonté d'autrui... JJ non pas Goldman mais Rousseau ... Oui parfois il faut remettre de l'ordre philosophique ...

    Merci en particulier aux illustres juilletistes à qui la force est restée avec eux pour encore commenter mes textes et les autres
    nano ... Oui le poète est comme le cinéaste, il brode les bords pour éviter de perdre trop de cinéphile, alors je cultive les larmes pour éviter que vous vous sentiez seul sur la sécheresse de vos coeurs
    Pierre-Yves ... Un mon bulle... oui c'est pour cela que j'adore la libellule
    Guido ... J'ai l'amphore rempli de métaphores ... C'est mon grenier
    Neji Hyuga ... Moi aussi j'aime bien ce passage et il n'existe pas de "clé des songes" préétablie. Chaque symbole de nos rêves nous parle personnellement, en fonction des résonances particulières qu'il y a en nous ... Est-ce que tu doutes de cela !

    RépondreSupprimer
  7. Reflet du ciel dans la mer ... Reflet de l'âme dans tes vers.


    Amitiés Saraz1

    RépondreSupprimer
  8. prends une feuille blanche
    et barbouille là de bleu...

    sourire.

    un texte mouillé de nostalgie...
    Josy01

    RépondreSupprimer
  9. Les nuages sont malins,
    Nous font croire qu'il n'y aura pas de demain,
    Laisse-les se noyer dans l'étang,
    Tu verras à la surface de douces bulles,
    En quelques secondes viendront les libellules
    Qui te feront doux baisers pour te faire oublier...
    Bisou libellule James, prochaine navette vers 15 h! sourire de Clem*___*
    j'ai aimé ce texte*

    RépondreSupprimer
  10. Saraz1
    Une bonne chose de faite avant de finir au cimetière

    RépondreSupprimer
  11. jOSY
    Oui, mais je sèche au fur et à mesure ... Pour me retremper à nouveau !

    RépondreSupprimer
  12. Impossible de ne pas penser à ceci (je peux ?)
    http://www.youtube.com/watch?v=z8pqIAcmT0E&feature=player_embedded
    Merci James
    M-KISSINE

    RépondreSupprimer
  13. Couleurs du temps



    J’écris à l’ancre violette
    Sur des océans de papier
    Mon paquebeau est dans ma tête
    Dans mes yeux il y a des palmiers

    J’écris des lettres anonymes
    Qui ne s’adressent plus à rien
    Avec des chiffres paradigmes
    Dans lesquels se lit le destin

    J’écrivis d’amitié plus bleue
    Car le rouge passion fait peur
    Je me mis à porter du blanc
    Pour effaroucher ma terreur

    Dans mes rêves des ascenseurs
    Qui ne s’ouvrent plus sur du noir
    Mais un homme est là qui attend
    Et il me dit qu’il a eu peur

    Il attend au pied d’escalier
    Hier soir
    J’ai recommencé à pleurer.

    RépondreSupprimer
  14. Clem
    J'aime observer l'eau plate pour y faire des bulles à songes ...

    RépondreSupprimer
  15. M-KISSINE
    Vu écouté approuvé ... Le trio ciel terre mer

    RépondreSupprimer
  16. Une peinture somptyeuse et des questions qui interpellent beaucoup de monde

    Amic

    RépondreSupprimer
  17. Songes en bulles de rêve...pas un backswimmer, malgré qu'il soit amusant avec sa façon de nager la brasse...non coulée,je reste avec la libellule...
    Belle soirée James*___*sourire*

    RépondreSupprimer
  18. Belle inspiration.
    Quelques accents lamartiniens.
    Si ce n'est fait, relisez "Raphaël". Il vous plaira.
    SachaBleu

    RépondreSupprimer
  19. ღ☀♀☀ღ☀♀☀ღ☀♀☀ღ☀♀☀ღ

    Bonsoir James

    "Le bleu séchera t-il mes larmes" .
    ........Je ne sais pas !!!
    Douce Nuit M'Sieur James


    Patricia.

    ღ☀♀☀ღ☀♀☀ღ☀♀☀ღ☀♀☀ღ

    RépondreSupprimer
  20. La dame
    Merci pour le N° complémentaire ... et l'ascenseur monte ou descend ?

    RépondreSupprimer
  21. bien sûr que le bleu séchera tes pleurs!
    le bleu est bien plus grand que le vert!
    tes vers aussi sont bien plus grands que la moyenne et c'est dur pour l'harmonie je trouve et le manque de ponctuation est voulu aussi je suppose

    amicalement

    bluety

    RépondreSupprimer
  22. Merci pour ton message Nomadis

    RépondreSupprimer
  23. SachaBleu
    Lamartine ... On me parle souvent de Lamartine ! Pour ceux qui veulent lire ...

    Raphaël

    Quand la lune est au ciel comme l’astre des rêves,
    Que la mer balbutie en dormant sur ses grèves,
    Que des voiles sans bruit glissent le long du bord,
    Que l’aboiement des chiens s’affaiblit et s’endort,
    Et que, sur les flancs noirs des montagnes voilées,
    L’une après l’autre on voit les lampes étoilées
    S’éteindre au souffle humain de maison en maison
    Et laisser à la nuit la terre et l’horizon ;
    Si par hasard je veille, et que du balcon sombre
    Des étoiles du ciel je calcule le nombre,
    Ou bien que je mesure, aidé par le compas,
    Ces espaces remplis du Dieu qui n’y tient pas ;
    Si, sur cet océan et de doute et de joie,
    Dans son immensité son infini se noie,
    Et que je cherche un cri pour crier : « Je te vois ! »
    Et que ce cri me manque et défaille à ma voix ;
    Ou bien si des hauteurs de cet Être suprême
    Mon esprit par son poids retombe sur lui-même ;
    Encor jeune de jours et déjà vieux d’ennuis,
    Si je sonde à tâtons le cachot où je suis ;
    Si je vois aux deux bouts d’une courte carrière
    Des doutes en avant, des remords en arrière,
    Des apparitions promptes à s’envoler,
    Des espoirs sur mes pas montant pour s’écrouler,
    Des tombeaux recouverts de roses près d’éclore
    S’entr’ouvrant sur les pas des êtres qu’on adore,
    Notre cœur avant nous cousu dans le linceul,
    L’âme partie avant et le corps resté seul,
    Et si je sens pourtant dans ce corps périssable
    Renaître de sa mort une âme intarissable,
    Couvant ses feux cachés sous la neige des temps,
    Avec sa soif de vivre et d’aimer de vingt ans,
    Capable d’enfanter et d’animer des mondes,
    Mer où la vie épanche et repuise ses ondes,
    Sève dont le principe à jamais rajeuni
    De forces et de jours tarirait l’infini ;
    Et si dans les langueurs de ma nuit inquiète
    Je lis pour m’apaiser les rhythmes d’un poète,
    Ou si j’entends là-bas sous l’oranger dormant
    Bourdonner la guitare, écho d’un cœur d’amant,
    Qu’une fenêtre s’ouvre et qu’une vierge en sorte
    Pour écouter le son qui supplie à sa porte,
    Et que dans le silence ou dans leur entretien
    Leur battement de cœur résonne jusqu’au mien :
    Alors ce cœur glacé, que le délire égare,
    Bondit dans ma poitrine aux sons de leur guitare ;
    Leur bonheur par leur voix coule dans tous mes sens ;
    Ma tempe bat en moi le rythme à leurs accents ;
    De la nuit et du son jusqu’au jour je m’enivre...
    Mais écouter la vie, ô mon âme, est-ce vivre ?

    Alphonse de Lamartine

    Donnez-moi votre avis ?

    RépondreSupprimer
  24. Patricia
    La nuit le jour ... Le bleu est là ou à 20 000km !
    A plus

    RépondreSupprimer

Copyright numéro 00048772-1

Copyright numéro 00048772-1
Vous êtes sur un site où le contenu est protégé. Les illustrations et les dessins originaux des poèmes se trouvent sur mes autres blogs

Rechercher dans ce blog une archive poétique

Les dix archives les plus consultés ces 30 derniers jours !

A comme Amour Recueil 1

A comme Amour Recueil 2

A comme Amour Recueil 3

A comme Amour Recueil 4

A comme Amour Recueil 5

A comme Amour Recueil 6

A comme Amour recueil 7

A comme Amour recueil 8

A comme Amour Recueil 9

A comme Amour Recueil 10

A comme Amour Recueil 11

A comme Amour Recueil 12

A comme Amour Recueil 13

A comme Amour Recueil 14

Copyright numéro 00051199-1

Copyright numéro 00051199-1
Copyright numéro 00051199-1 « A comme Amour Recueils 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14 »